Collége International des Thérapeutes

MEMBRES

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Seminaire 2015

Séminaire de transmission 1-3 mai 2015

au Domaine Lyon  St.Joseph de Ste.Foy-Les-Lyon

« Introduction à la psychothérapie initiatique

de Graf Dürckheim ». avec JY Leloup

 

« On fait depuis quelque temps une différence entre petite et grande thérapie. Par petite thérapie, on entend les traitements s’adressant aux névroses et visant à rétablir la santé psychique. Son but est de rendre un sujet apte à faire son chemin dans la société, à y travailler, à s’y créer des contacts. La première condition est de le libérer de son angoisse, de sa culpabilité, de son isolement… c’est une thérapie purement pragmatique. (Mais parfois) la souffrance humaine, physique ou psychique, s’enracine si loin au-delà du psychologiquement accessible, elle atteint le noyau de l’être métaphysique, se situant donc à une profondeur de l’inconscient dont les manifestations ont un caractère numineux : la vie spirituelle est alors en jeu. La « guérison » n’est alors possible que si le « malade » apprend à se percevoir à ce niveau. Il lui faut comprendre son échec dans le monde comme le blocage d’une réalisation de soi-même à travers laquelle son Être transcendant lui-même devrait percer. Une telle thérapie… tend au témoignage de l’Être essentiel dans le moi profane et, en ce sens, à la réalisation du Soi véritable : on l’appelle la grande thérapie… Elle doit avoir un sens initiatique ».

 « Toute thérapie s’appuie sur une conception de l’homme, de son Être essentiel et de sa destinée. »

 C’est à cette "grande thérapie" que Jean-Yves Leloup qui fut pendant plus de dix ans l’élève et l’ami de Graf Dürckheim nous introduira:

 Prise en considération du Numineux et de l’ombre dans une existence humaine (en lien avec la psychologie des profondeurs de C.G. Jung, proche de Dürckheim). 

« Du corps qu’on a au corps qu’on est » - la place du corps dans un chemin de transformation. 

Comment rétablir en nous le lien entre l’Être essentiel et l’Être existentiel (le moi et le Soi), c’est-à-dire, la transparence ou « la grande santé » évoquée par Nietzsche (importance de la méditation sur ce chemin).

L’écoute du Maître intérieur et étapes sur le chemin (en lien avec les différents voies : purgative, illuminative et unitive des thérapies antiques). 

 2015.05.01.EDT v4 séminaire thérapie initiatique selon KGD

Cliquez sur le Calendrier

Décembre 2017
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Galerie